Les différentes essences de bois

Restaurateur de mobilier à Paris | les différentes essences de bois

. Posted in information meuble

Le bois est destiné à divers emplois, pour certains, la priorité est donnée à l'aspect, pour d'autres, à la solidité. Décider quel sera l'emploi d'un bois s'appelle le classement. Il en existe plusieurs types :

  • classement d'aspect

Le classement visuel prend en compte le nombre et l'orientation des nœuds, la quantité de flache (surface mal équarrie), le nombre de  fentes et de gerces et l'orientation du fil. La proportion de la surface d'une pièce prise par des nœuds par rapport à la surface de bois sans défaut est l'un des critères de classement du bois. Des rapports de 1/6 pour la face et 1/12 pour la rive caractérisent un bois de bonne qualité, tandis que s'ils sont de 1/3 et 1/6, le bois est de mauvaise qualité.

On différencie les essences en tenant compte de leur couleur, qui peut être très variable. En effet, les teintes vont du doré (chêne, châtaigner) au brun foncé (teck, palissandre, wengé), en passant par les bruns rouges (merisier, padouk). Attention, la couleur peut évoluer dans le temps, se foncer par exemple, comme c'est le cas du beau rouge du padouk. D'autres vont s'éclaircir.

  • classement par contrainte mécanique

Le classement par contrainte mécanique repose sur la flexibilité et la rigidité du bois, déterminées grâce à la mesure de la force nécessaire pour casser une pièce maintenue à l'horizontale et pour la courber. Une fois classé, le bois porte des indications permettant de l'identifier d'un coup d'œil. Cet examen, normalement accompli par une machine, peut aussi être visuel, auquel cas on étudie la pente du fil par rapport aux faces ou aux rives. Si celle-ci est de 1/10 ou 1/12, le bois est de très bonne qualité, mais une pente de 1/8 ou 1/6 révèle un bois de qualité médiocre.

  • classement par dureté

Les bois, européens et exotiques confondus, sont évalués en fonction de leur dureté, c'est-à-dire leur résistance. Les essences sont ainsi classées de A (les plus souples) à D (les plus dures) :

Classe A : épicéa, pin sylvestre, sapin, aulne ;

Classe B : châtaignier, merisier, teck, mélèze, noyer, pin maritime, sipo, bouleau ;

Classe C : charme, chêne, érable, frêne, hêtre, orme, makoré, movingui, moabi, kiroko, eucalyptus, angélique ;

Classe D : wengé, doussié, ipé, jatoba, cabreuva, merbau.

Liste des essences de bois utilisées par le restaurateur de mobilier (faite défiler les images afin de parcourir notre inventaire des essences) :